COVID-19 Un Introduction
(informations et conseils pragmatiques et sans panique)

8 mars, 2020

L’infection par SRAS-COV-2, le virus responsable du COVID-19, mérite en effet notre attention et nos actions collectives pour réduire son impact. Presentement, le manque de connaissance de cette nouvelle maladie peut laisser trop de place à l’imagination, entraînant une anxiété paralysante ou une nonchalence. La prudence et le bon sens doivent nous guider à mesure que les connaissances scientifiques évoluent.

La source de notre information est importante.
Il existe un petit corpus de connaissances dans le domaine public et un énorme corpus de spéculations, d’hyperboles et de désinformation. Ce flot d’information est morbidement fascinant, mais aussi inducteur d’anxiété et potentiellement dangereux. Nous* recommandons que votre exploration de ce sujet se concentre principalement sur les autorités scientifiques établies (telles que les liens sur cette page), sur les experts en medecin et  santé publique et sur les médias grand public rédigés par des journalistes ayant une expérience en santé publique ou scientifique.

Les experts en santé publique sont de vrais héros, mais ce sont rarement des célébrités
Si vous reconnaissez le nom et le visage d’une “autorité” sur votre écran, ils ne le sont probablement pas! Par exemple, si le chirurgien général des États-Unis était assis dans ma salle d’attente toute la matinée sans son uniforme, je ne le reconnaîtrais certainement pas (et pourtant il a une vaste expérience de la santé publique en travaillant sur les épidémies de Zika, d’Ebola et de VIH aux États-Unis). À l’inverse, la plupart des stars du rock, des politiciens et des reines de beauté ne sont étonnamment PAS des experts en virologie ou en santé publique. Soyez pointilleux sur les personnes que vous écoutez sur cette question importante – la reconnaissance n’implique pas l’expertise.

En toute transparence, je ne suis pas non plus un expert en virologie ou en épidémie infectieuse * (ni une rock star .. pour l’instant). Cependant, j’ai plus d’interet que le lecteur moyen, car je prendrai probablement soin des patients atteints de COVID-19 aux urgences et aux soins intensifs, de sorte que les moindres détails sont vraiment importants pour moi. Alors que la plupart d’entre vous ne bénéficieront pas du suivi du tsunami d’informations médicales que je vais digérer dans les prochains mois, COVID-19 vous obligera à prendre des décisions concernant les voyages, le travail, les loisirs, les divertissements et une variété de tâches et d’habitudes quotidiennes qui n’étaient pas examinées auparavant.

Changer les habitudes des individus et des groupes fait partie de la mission principale de CASH.
C’est un fait incontestable qu’une grande partie du fardeau des maladies chroniques (comme l’hypertension, le diabète, la MPOC et les maladies cardiaques) pourrait être considérablement réduite avec des changements de style de vie institués dans la société. Il s’agit d’une priorité pour CASH. Le parallèle avec COVID-19 est que de nombreux vecteurs de maladies virales sont également liés à l’activité humaine. Il y a des actes de commission tels que donner une poignée de main, une étreinte ou un baiser sur la joue dans un contexte inapproprié, et des actes d’omission tels que le non-lavage des mains ou l’éternuement dans votre manche. Savoir quoi faire et quoi ne pas faire n’est pas anodin et mérite notre rigueur et notre critique collective. Cependant, le plus grand défi (comme pour la gestion des maladies chroniques) est de savoir comment adopter collectivement les nouvelles habitudes qui nous protègent tous.

Merci d’avoir visité ce site. Si vous aimez ce que vous lisez ici, revenez régulièrement pour des mises à jour et inscrivez-vous à la newsletter CASH pour des informations de santé gratuites, sans publicité et sans spam.

 
 
* Sauf indication contraire, les articles de blog sur ce site sont écrits par moi, le fondateur et médecin en chef de CASH – The Coalition for the Acquisition of Sound Habits (identifié dans la signature comme Northerndoc). Je suis interniste général praticien travaillant comme consultant dans plusieurs disciplines de la GI dans un hôpital de soins secondaires du nord du Québec depuis plus de 25 ans. J’ai également terminé un congé sabbatique à mi-carrière en étudiant les interventions nutritionnelles à l’Université d’Oslo et j’ai par la suite terminé une maîtrise en santé publique. Dans la mesure du possible, je ferai référence à des experts scientifiques et fournirai des références en matière de science, et je reconnaîtrai et explorerai clairement l’incertitude et les conséquences involontaires potentielles de toute intervention en santé publique. Les opinions exprimées sont le résultat de discussions avec des collègues et le conseil d’administration de CASH, mais sont finalement mes spéculations et mon opinion personnelles. c’est-à-dire uniquement à titre d’information et ne doit pas être interprété comme un avis médical direct. Ce qu’il faut faire dans une situation spécifique variera au fil du temps et dépend dans une large mesure des problèmes locaux. Veuillez consulter les fournisseurs de soins de santé locaux de confiance au besoin.

COVID Un Introduction (pragmatic and panic free information and advice)

March 8, 2020

The emerging infection by SARS-COV-2, the virus causing COVID-19, is indeed worthy of our attention and our collective actions to reduce its impact. Unfortunately, there are a lot more unknowns than knowns regarding this new disease. This lack of knowledge can leave too much to the imagination resulting in crippling anxiety or imprudent bravado. Neither of these is desirable or useful (and may in fact cause harm).  Prudence, caution, empathy, and common sense must steer us as scientific knowledge evolves.

Where we get our information from matters.
There is a small body of knowledge in the public domain, and a huge body of speculation, hyperbole, and misinformation. This flood of information is morbidly fascinating, but also anxiety inducing and potentially harmful. We* recommend that your exploration of this topic be mostly focussed on established scientific authorities (such as the links on this page), to trusted medical and public health officials, and mainstream media written by journalists with public health or scientific experience.

Public Health experts are real heros, but they’re rarely celebrities.
If you recognize the name and the face of an “authority” on your screen, they probably are not! For example, if the Surgeon General of the USA sat in my waiting room all morning without his uniform, I would definitely NOT recognize him (and yet he has extensive public health experience working on Zika, Ebola and HIV outbreaks in the US). Conversely most rock stars, politicians, and beauty queens surprisingly, are NOT experts in virology or public health. Be picky about whom you listen to on this important matter – recognition does not imply expertise.

In full transparency, I am not an expert in virology or infectious outbreaks either* (nor a rock star .. yet). However, I likely have more skin in the game than most readers as I will likely be caring for the patients with COVID-19 in the ER and in the ICU, so the nitty gritty details actually do matter to me. While most of you will not benefit from following the tsunami of medical information that I will be  digesting in the coming months, COVID-19 will force you to make decisions about travel, work, leisure, entertainment, and a variety of daily tasks and habits that previously were left unexamined.

Changing habits of individuals and groups is part of the core mission of CASH.
It is an unquestioned fact that much of the burden of chronic disease (like hypertension, diabetes, COPD, and heart disease) could be dramatically reduced with lifestyle changes instituted across society. This is a core focus for CASH. The parallel with COVID-19 is that many of the vectors for viral diseases also relate to human activity. There are acts of commission such as giving a handshake, a hug, or a kiss on the cheek in an inappropriate context, and acts of omission such as a failure to wash hands, or sneeze into your sleeve. Knowing what to do and what not to do is not trivial and merits our collective rigour and critique. However, the bigger challenge (like with chronic disease management) is how we will collectively adopt the new habits that help to protect us all.

Thank you for visiting this site. If you like what you read here, come back regularly for updates and sign up for the CASH newsletter for advertising free, and spam free Health information.

 

* Unless otherwise specified, blogposts on this site are written by me, the founder and physician in chief of CASH – The Coalition for the Acquisition of Sound Habits (identified in the byline as Northerndoc). I am a practicing General Internist working as a consultant across multiple IM disciplines in a secondary care hospital of northern Québec for more than 25 years. I also completed a mid career sabbatical studying nutrition interventions at the Unversity of Oslo and subsequently completed a masters in public health. As much as possible, I will refer to scientific experts and provide references in matters of science, and will clearly acknowledge and explore  the uncertainty and potential unintended consequences involved with any public health intervention. The opinions expressed are a result of discussions with colleagues and the board of CASH, but ultimately are my personal speculation and opinion. ie for information purposes only and not to be construed as direct medical advice. What to do  in any specific situation will vary over time and depends to a great extent on local issues. Please consult trusted local health care providers as needed.

Allez au  
COVID-19
Site Public

Allez au
COVID-19
Blog

Go To
COVID-19
MD site

Go To
Pandemic Hygeine

Allez au
Site de
CASH

%d blogueurs aiment cette page :